avril 232015

Comme vous le savez, je vis actuellement en Polynésie. De Tahiti, nous avons migré à Moorea, pour des raisons diverses et variées qui nous faisaient nous sentir bien. Moorea est un bon compromis entre la douceur de vivre des petites îles et la ville (Papeete), juste en face à 30-40 minutes en ferry.

Nous revenons d’un trip d’une semaine dans les Tuamotus sur le pont d’un cargo de fret, le Saint Xavier Maris Stella.

St Xavier Maris stella

Nous avons découvert une dizaine d’Atolls, plus différents les uns que les autres et nous avons fait de magnifiques rencontres aussi bien sur le bateau (entre l’équipage et les autres voyageurs parmi lesquels nous nous sommes fait de vrais bons amis)

 IMGP1140'''Mataiva (Tuamotu)Takapoto

Patrick

que sur les atolls où les gens t’invitent bien volontiers à venir boire un café ou une eau de coco chez eux…

IMGP1425 IMGP1614

Sur le bateau, j’ai rencontré un ancien professeur Tahitien qui m’a appris quelques bases que je vais partager aujourd’hui avec vous (en plus des photos 😉 )parce que je me souviens quand même un peu que ce Blog est dédié à l’amour des langues et de mon métier de traductrice (ce qui amène aussi à s’intéresser aux voyages et différentes cultures car finalement tout est lié d’une certaine manière.)

C’est ainsi que l’on apprendra qu’il existe deux mots de notre vocabulaire quotidien qui viennent du mao’hi :

Tatau : Tatouage, tatouer, le Capitaine Cook créa en 1769 le mot tattoo (tatouer) dérivé du tahitien (reao ma’ohi) tatau. Le tatouage trouve ses origines au cœur de la culture ancestrale ma’ohi.    

Tapu ou Tabu : signifie tabou, interdit. Ce mot de la langue française nous provient en droite ligne du reo ma’ohi, la langue des Polynésiens d’antan. C’est une inscription très fréquemment utilisée au Fenua comme vous pouvez le voir sur ma petite photo de la cocoteraie… 😀  Tabu

Je vous laisse un mini-lexique avec quelques mots courants qui pourrait être utiles à toute personne se rendant à Tahiti ou voulant apporter un peu de soleil à son quotidien metropolitain 😉 

Iaorana : bonjour  Maururu (maururu roa signifie merci beaucoup) : merci  Nana : au revoir 

E : Oui  –  Aita : non 

Vahine : Femme  TaneHomme

Maita’i :  Bon –  Maita’i roa : Très bon

Oti : Fini –  Aita pe’a pe’a : Pas de problème 

Manuia : A ta santé (Pour trinquer avec une bonne Hinano, la bière localeHinano bière  )  

Ma’a : Repas

Maeva : Bienvenue

Fare : Maison  (Maison polynésienne typique, aujourd’hui tout le monde parle de son fare même si ce n’est pas une maison typique)

Farani (peut-être un peu péjoratif…) : Français – MariteAméricain Popa’a : Le blanc ( celui prend des coups de soleil, qui devient tout rouge … à l’origine cela signifie « grillé »)

Fenua : terre (notre terre, notre pays, notre île)  

Tabu : Interdit

Mana : Pouvoir (spirituel), force supérieure répandue dans la nature et dans certains êtres… (les guerriers absorbaient le mana de leurs ennemis…)

Tatau : Tatouer

Nana : C’est l’abréviation de « Ia orana » qui est utilisé pour dire au revoir.

FIU : c’est le spleen des Polynésiens, un coup de fatigue mélancolique : vous entendrez souvent dire « c’est fiu » ou  » j’suis fiu « . C’est souvent au lendemain d’une « bringue » qu’on a le « fiu » !

Ma’ohi : Polynésien.  


Write a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Protected by WP Anti Spam

You cannot copy content of Voyage au bout des mots